05 septembre 2011

Maxi-futile.

Tour-à-tour botte secrète des séducteurs jamais en retard d’une tendance, joujou extra dont il faut absolument se munir pour être vu(e) ou arme fatale pour briller en bonne société, la Mini n’en finit plus de s’affirmer comme l’attribut indispensable d’une clientèle branchée. Au risque d'être totalement vidée de la matière grise qui faisait le génie de son aînée. A l'instar de la plupart de ses nouveaux clients, diront les mauvaises langues.   On a du mal à y croire, et pourtant, il y a vingt-cinq ans la Mini n’était encore... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 23:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 juillet 2011

L'aire des laides.

Horreur à la une ! Rassurez-vous, il ne s'agit pas là du restylage que la Citroën C6 attend comme Godot. Par bonheur, ce gag ambulant digne des pseudo-scoops et potins foireux d'Auto-Torchon n'est qu'un "mulet" destiné à valider les dessous de votre futur idiospace. Des stagiaires du bureau d'étude Citroën se sont sans doute beaucoup amusé à "embellir" cette saucisse d'optiques d'Audi Kéké et d'une myriade de LED à la K2000. Aujourd'hui, cela fait encore rire, preuve que le bon goût n'a pas complètement disparu,  mais demain,... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 17:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 novembre 2010

De la publicité prémonitoire.

Entre autres inventions ayant bouleversé le cours de l’histoire, nos amis britanniques auront légué à la postérité les courses de caravanes, les monuments historiques portant des noms de défaite ou le jeu de balle le plus abscons jamais imaginé par l'homme. Aucune de ces trouvailles n'atteint cependant le retentissement de la publicité prémonitoire. En effet, en 1975, les publicitaires en charge de la MGB ne savaient pas si bien dire en annonçant qu'"un jour, vous vous installerez avec une fille bien comme il faut, dans une maison... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 19:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
21 avril 2010

BMW : la fin des propres pulsions ?

Quel paradoxe ! Jamais le marché automobile n'a offert, ou plutôt, vendu, autant de silhouettes différentes. Pourtant, jamais les dessous de nos déesses de plastoc n'ont été autant semblables, quand elles ne partagent pas tout bonnement les mêmes moulins par le truchement des joint-venture. Dans ce monde globalisé où s'impose l'échelle transcontinentale, la course à la rentabilité ignore cultures d'entreprise et folklore technique. Fini, donc, les autos dont je pouvais citer la marque rien qu'à l'oreille, étant minot ! Quoi de... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 16:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 février 2009

Enfin voici la nouvelle DS !

La désinformation orchestrée depuis plusieurs jours autour de la renaissance de la DS confirme la position de Citroën sur le marché des coquilles vides. Du divin retour célébré jusque dans les plus sérieux quotidiens nationaux, il ne restera finalement que les deux lettres "D.S." apposées tel un faire-valoir de plastoc chromé sur une nouvelle ligne de produits soi-disant porteuse d'image (et surtout de marge). A cette fin, les habituels vendeurs de HDi bonusés devront emménager un espace privatif pour mieux snober le simple... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 15:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 décembre 2008

Goodbye Lenin.

Il était une fois dans une Union soviétique qui avait bien tourné, la Régie Socialiste des Usines Renov. Au pays où l’auto n’allait pas sans mobile, la Régie Socialiste des Usines Renov fournissait le camarade contribuable en bagnole sinon en opium, à la faveur d’une Turbo-mutation de la poubelle ordinaire. Et pour ceux qui n’avaient pas les moyens d’acquérir une R12 Gordinski ou une R5 Alpinovitch, Renov hissait haut les couleurs du prolétariat dans les Grands Prix de F1 aux yeux et à la barbes des nations capitalistes. Il fallait... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 07:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

13 décembre 2008

La laideur se vend bien.

  La laideur se vend mal affirmait le père de l'esthétique industrielle, Raymond Loewy, dans son célèbre ouvrage manifeste paru en 1952. Faux, archi-faux, triplement faux ! A l'époque même, le succès d'atrocités telles que la 2CV ou la Volkswagen lui donnait déjà tort. Oui, la laideur se vend bien ! Très bien même ! Voilà une valeur sûre, un fort bon placement et un sacré fond de commerce tant abondent les contre-exemples ! Comment expliquer que Citroën ait pu hisser sa si vilaine Ami 6 en tête du marché français en 1966,... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 07:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 décembre 2008

Le cheap, c'est chic !

En 2008, l'on s'est beaucoup gaussé du misérabilisme assumé de la Tata Nano, la première voiture qui se conduit sans égo. Évidemment, cette voiture-outil destinée à mettre le tiers monde sur quatre roues n'a pas sa place dans des pays comme le nôtre où l'on ne conçoit pas de bonheur terrestre sans au minimum huit airbags et cent-cinquante pouliches-vapeur pour snober le voisin. Vraiment ? Dans le même temps, en 2008, on a célébré en grande pompe les soixante ans de la 2CV. On l'a vue s'exhiber dans une prestigieuse exposition à la... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 07:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2008

Faut-il brûler les communiquants ?

Si l'on peut faire à peu près n'importe quoi d'un animal avec de la nourriture, on obtient bien plus encore d'un humanoïde avec le concours d'un bon communiquant. Rendre respectable le fascisme, faire d'un ancien militant d'extrême droite le messie de la gauche unie, élever la merde en boîte au rang de mets gastronomique ou vendre une voiture d'origine nazie à la plus grande communauté juive au monde, il n'y a rien d'impossible au génie de l'entube mercatique. Voilà un faucon qui n'a aucun scrupule à vous prendre pour un vrai con.... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 novembre 2008

Essentiellement accessoire.

  Le teasing (du rosbif to tease, me les hacher menu) ou information à diffusion progressive, consiste à meubler l’espace médiatique avec le même événement jusqu’à saturation du temps de cerveau disponible des internautes qui, comme vous et moi, s’ennuient ferme au boulot.   L’insoutenable suspense ayant suffisamment éprouvé nos nerfs, la Porsche Panamericanana nous dévoile ENFIN ses magnifiques barres de toit. Voilà un événement à la portée considérable. Car lesdits accessoires ne se contenteront pas d’accueillir les... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 21:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :