06 juillet 2012

Ne prenons pas les V6 pour des lanternes.

De vous à moi, la Peugeot 505 est au plaisir automobile ce que les mocassins à glands et pantalons à velours côtelé sont à la séduction au masculin. Il aura pourtant fallu un moteur V6, tardivement proposé, pour donner une toute autre dimension à la dernière propulsion française. Pas suffisant pour effacer de la conscience collective le cliché de la berline petit-bourgeoise prédestinée à faire le taxi-brousse de l'autre côté de la Méditerranée ! "Voiture sage, paisible, discrète, la 505, écrit Jean-Claude Letrou, a tout pour... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 00:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 octobre 2011

Procès en réhabilitation.

Des Guignols de l'info aux navets franchouillards, la Renault Fuego demeure l'archétype du déplaçoir de beauf. Difficile en effet d'imaginer cette auto sans le couvre-volant en skaï, le chien qui opine sur la plage arrière et une cassette d'Yves Duteil dans le Blaupunkt. Elle inspirera sans doute la sympathie émue des trentenaires adulescents qui expliquent brillamment pourquoi, dans Goldorak, le siège d'Actarus effectue un demi-tour lors de la phase de transfert. Elle fera sensation chez les fans des années 80 qui repassent en... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 10:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
02 octobre 2011

Mélancolie française.

La Citroën C6 est à l'image de la politique extérieur de la France. Beaucoup d'allure, du panache, de l'arrogance même, une légitimité historique certaine, mais au final, un poids international qui se réduit à peau de chagrin. Voilà une bien triste métaphore de cette nation déclinante qui n'a jamais fait le deuil de sa grandeur passée et n'a plus guère les moyens de ses prétentions. Reste tout de même une limousine en porte-à-faux d'un segment phagocyté par les allemandes, point final (?) d'une lignée génialement décalée. La France... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 16:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
18 septembre 2011

L'automobile cliché.

Les clichés ont la vie dure, mais ces images d'épinal profitent bien davantage à l’industrie du tourisme qu’à celle de l’automobile. Ainsi, les Big Three américains ont beau avoir bouleversé des décennies d’isolationnisme technique et concevoir des berlines de plus en plus proches des standards européens, notre conscience collective conditionnée au navet US continue d’entretenir l’imagerie populaire des paquebots clinquants à la technologie d'avant-guerre. Le péril Lexus aurait-il eu définitivement raison de ces références... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 12:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 août 2011

La cale.

Triumph_TR7_1976 A chaque époque, la culture populaire consacre ses objets et formes cultes. Les années cinquante eurent leurs soucoupes volantes, les sixties, la ball-chair et les seventies, le Rubik's cube. En 1976, un spot télé américain pour la Triumph TR7 annonce déjà la forme du futur : la cale (= wedge) ! C'est aussi rétrospectivement kitsch que le disco. Le profil cunéiforme de la TR7 mérite  pourtant mieux que les sarcasmes. D'autant que la cale, contrairement à la poire chez Renault, est devenue forme emblématique... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 11:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
20 décembre 2009

Muscle italien.

Les amateurs d'élégance italienne ont beaucoup critiqué le restylage de l'Alfetta GTV, en 1980. Le design originel y aurait perdu en finesse. Pas faux, mais gardons-nous des jugements à postériori. Il y a trente ans, la tendance est à la disparition des chromes sous la peinture noire matte. L'auto y gagne en sportivité. Par ailleurs, les épais boucliers allongent la silhouette et rabaissent visuellement une poupe un peu trop haute sur patte (transaxle oblige). Quant au capot boursouflé sans nuance, il donne une nouvelle dimension à... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 03:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

03 mai 2009

Muscle français.

Fatale inhérence de la banalité ordinaire, complice par défaut des hauts et des ébats de toute une nation, aujourd’hui consommée, demain consumée, la Renault est le plus petit dénominateur commun des automobilistes français, et comme avec la pastille Valda et la capote, il faut se résoudre à ce mal nécessaire. Cependant, malgré l’implacable loi des séries infligée par la production de masse, certaines Renault ont miraculeusement échappées à l’anonymat de la très grande série. Depuis des lustres, les héroïnes de la France d'en bas... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 13:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
08 avril 2009

Improbable hybride.

L'addiction aux grosses cylindrées assoiffées n'empêche pas de soutenir les véhicules hybrides. Pas ceux qu'affichent ostensiblement bobos et écologistes de salon ! Non, l'hybride pour un authentique passionné, cela évoque plutôt des croisements transatlantiques genre spaghetti muscle ou GT anglo-yankee des années 1960 voire, plus proche de nous, d'aussi improbables mutations génétiques que les Lancia Thema 8.32, Opel Omega Lotus ou MG ZT 260. Souvenez-vous. Eté 2001. Lâché par BMW, dépossédé des pépites Land Rover et MINI, Rover... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 avril 2009

Décadence (II).

Elle aura connu trois interprètes de James Bond et autant de changement de propriétaire à la tête d’Aston Martin. Faute d’argent dans les caisses, la V8, née DB-S en 1966, aura défendu les couleurs de Newport Pagnell pendant près d’un quart de siècle. Une éternité qui a laissé des traces, comme l’atteste la V8 Vantage Volante, ultime avatar dévoilé en 1986. A l’image de ces cathédrales gothiques dont la construction s’étalait sur des décennies au grès des rentrées d’argent, cette fin de race porte en elle la marque des différentes... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 mars 2009

VW m'a tuer...

Croisant avec nonchalance sur son matelas de silence, elle échappait au commun des mortels et dissolvait toute tentative de comparaison désobligeante comme un nuage de lait dans une tasse de Ceylan. Partout, elle tutoyait l’élite et les étoiles. Elle n’appartenait pas au bas monde des considérations utilitaristes mais à l’aréopage des légendes. Venue au monde sous les crépitations des flashes, elle avait acquis dès sa naissance la dimension mythologique de ses aînées. Elle était LA Rolls. De sa gestation à sa mise sur le marché, la... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 07:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :