29 juin 2014

Friandises

Dans les années 80, Rolls-Royce et Aston Martin fabriquent les plus chères voitures au monde. Les deux sont animées par un V8 à boîtauto, mais l'une est aussi conservatrice qu'un temple grec et l'autre aussi futuriste qu'un manifeste d'architecte moderniste. C'est avec gourmandise que nous réunissons aujourd'hui ces deux monstres snobés par les collectionneurs !
Posté par Laurent B à 00:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 septembre 2011

Euromuscle (suite et fin).

Rien n'arrête la passion. Crise ou prospérité, depuis que l'auto se consomme - et se consume - en masse, il y a toujours eu une demande pour des modèles à hautes performances issus de la grande série, mais selon des critères et des formes bien différents suivant les continents. Ainsi, les disparités topographiques de part et d'autre de l'Atlantique nous ont donné des sportives aussi antagonistes que la Shelby GT350 et la R8 Gordini, la voiture musclée et la GTI. Cependant, la fascination exercée par la culture yankee durant les... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 avril 2009

Décadence (II).

Elle aura connu trois interprètes de James Bond et autant de changement de propriétaire à la tête d’Aston Martin. Faute d’argent dans les caisses, la V8, née DB-S en 1966, aura défendu les couleurs de Newport Pagnell pendant près d’un quart de siècle. Une éternité qui a laissé des traces, comme l’atteste la V8 Vantage Volante, ultime avatar dévoilé en 1986. A l’image de ces cathédrales gothiques dont la construction s’étalait sur des décennies au grès des rentrées d’argent, cette fin de race porte en elle la marque des différentes... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 janvier 2006

Science sans fiction.

Entre l’Antiquité flamboyante des swinging sixties et la Renaissance néoclassique fin de siècle, les années 70/80 n’évoquent qu’une obscure parenthèse moyenâgeuse aussi peu connue que mal aimée. Chez Aston Martin, on en sait quelque chose. Entre la dernière DB de David Brown, amputé de ses prestigieuses initiales en 1972, et la première DB de l’ère Ford qui reprit le flambeau vingt et un ans plus tard, la petite entreprise sombra dans le chaos des faillites et changements de propriétaire à répétition sans autre perspective d’avenir... [Lire la suite]
Posté par Laurent B à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :